Née en Russie, adoptée aux Îles-de-la-Madeleine, Alphiya Joncas est détentrice d’un baccalauréat en arts visuels et médiatiques à l’Université Laval. Elle a présenté ses œuvres dans l’exposition collective « Elles pensaient comme ça alors que moi pas. » en 2017  à la Salle d’exposition du Pavillon Alphonse-Desjardins de l’Université Laval, un évènement satellite de Manif d’art 8, la biennale de Québec. Au terme de ses études, Alphiya Joncas est récipiendaire de la Bourse Suzie-Houde Première Ovation et co-récipiendaire de la bourse Louis Garneau. Elle a également reçu les prix l@ch@mbrebl@anche, La Chambre Blanche et « Tomber dans l’œil », l’Oeil de Poisson pour son travail en collaboration avec l’artiste Roxane Tremblay-Girard.

Je m’intéresse à la transformation de la matière; bois, métal, plâtre, fibres, j’aime les mettre en relation pour qu’ils se complètent, pour qu’ils s’affrontent. Les matériaux et leur tactilité guident mes interventions dans une recherche sensible aux frontières d’une géographie formelle et intime.

Ayant grandie aux Îles-de-la-Madeleine, l’insularité et les questions identitaires sont au cœur de mes réflexions et de ma démarche artistique. Je m’intéresse à ce rapport entre le lointain et le proche, ces lieux physiques qui, une fois qu’on s’en éloigne, deviennent des lieux intérieurs, des lieux d’états d’esprits.

Par la sculpture, la photographie, la vidéo et l’installation, je tente de capter l’essence de l’île, de la transporter avec moi et d’ainsi la laisser m’habiter en tout temps. Le territoire est un champ d’exploration sans fin, les Îles sont pour moi des objets géographiques fascinants. L’horizontalité cache une poésie dans ses modulations formelles qui obligent un renouvèlement de perspective.

L’insularité chez moi se fait parfois relationnelle. Est-ce que la collaboration est une forme d’insularité sociale? Formons nous un « ensemble » avec chaque personne qui entre et sort de notre vie? Certains ensembles plus forts que d’autres. Tout n’est-il qu’une question de simultanéité, de timing, d’être ensemble en même temps? Est-ce que « ensemble » peut devenir une sorte de lieu? Encore une fois, c’est cette notion de distance et ce qu’elle génère qui m’interpellent, cet entre deux dans ma relation avec le territoire et/ou avec l’autre.

Comments 20

  1. Carole Aucoin says on 12 juin 2015

    Alphiya,
    Ton site est vraiment intéressant et tes oeuvres stimulantes. Je te souhaite une belle et longue carrière artistique.
    Carole A.

    Aimé par 1 personne

  2. Celine Finn says on 27 juin 2015

    Alphiya, on te reconnait dans ton travail….une toute puissance qui se cache une « mer » calme et toujours souriante

    Bravo….je vais suivre ton travail avec beaucoup de plaisir!

    Céline

    Aimé par 1 personne

  3. Christine Perreault says on 27 juin 2015

    Félicitations ma belle! Tes œuvres sont touchantes, tout comme ta quête de « compréhension du monde » !
    Sois heureuse et continue de t’épanouir à travers ton art!
    Christine x

    Aimé par 1 personne

  4. Valérie Robichaud says on 28 juin 2015

    Félicitation Alphiya, tes sculptures sont magnifiques, j’avoue avoir un coup de coeur pour Epycicle, elle est superbe. Ne lâche pas, tu as un grand talent! Au plaisir
    Valérie Robichaud

    Aimé par 1 personne

  5. Lorraine Saillant says on 28 juin 2015

    Bravo Alphiya,
    Ton site est très agréable à consulter. J’aime beaucoup tes sculptures et ta gravure sur bois. Continue et bonne chance. Tu as tout ce qu’il faut pour réussir. Je suivrai ta carrière avec intérêt.
    Lorraine Saillant

    Aimé par 1 personne

  6. Rachel Poirier says on 29 juin 2015

    Bravo Alphiya pour l’ensemble de ton oeuvre mais particulièrement pour ton texte. J’ai bien aimé. Tu as la plume facile. . . . . Bonne chance pour la suite !!

    Rachel Poirier

    J’aime

  7. Cindy Arseneau-Leblanc says on 4 juillet 2015

    Ayoye! J’adore ça Alphiya! T’a un talent exceptionnel tu sais ça? Tes textes sont vraiment bons! Un talent caché que je n’avais pas eu la chance de lire encore! Tu m’impressionnera toujours!
    Continue sur cette lancée mon amie, c’est merveilleux!

    J’aime

  8. Pascale Saint-Jean says on 10 juillet 2015

    Wow! Je suis touchée par toute ta poésie qui se traduit en plusieurs nuances. Tu nous fais voyager. Félicitations chère Alphiya, tu es vraiment une belle personne! Et bonne chance pour la suite!
    Bisous,
    Pascale

    J’aime

  9. Andrée says on 10 juillet 2015

    Quel magnifique travail, et la réalisation de cette présentation au monde, bravo, tu travailles et habites fabuleusement bien ta vie. C’est grâce à des êtres comme toi que notre monde est plus beau.

    J’aime

  10. Colette Poirier says on 5 juin 2016

    Bravo Alphiya! Beau travail et beaucoup de succès dans tes projets futurs. Tu as un beau sourire et une belle personnalité.

    J’aime

  11. COLETTE CHICOINE says on 1 mai 2017

    Alphiya, c’est enrichissant à chaque fois de lire, de regarder, et de réfléchir à ce que tu me proposes à travers ton art.
    Merci beaucoup et bonne expo!

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s