« Elles pensaient comme ça alors que moi pas. »

Collectives 13 mars 2017

27 février au 18 mars 2017

Dans le cadre d’une exposition satellite de la 8e édition de Manif d’art, Jasmine Guay, Alphiya Joncas et Roxane Tremblay Girard abordent la joie en trois visions, trois déclinaisons : l’autre, l’objet et le lieu.

L’autre, parce que la joie naît d’un partage émotionnel; sans cet autre, il devient impossible de ressentir à son plein potentiel.

L’objet, parce qu’il s’inscrit dans la mémoire individuelle et porte le souvenir dans sa matérialité; il devient la trace de l’intangible.

Le lieu, parce qu’il ancre, dans sa pérennité, le ressenti dans un espace-temps qui lui est unique.

Dans une installation multidisciplinaire aux caractéristiques d’inventaire, elles gratifient d’un second degré leurs approches individuelles en les regroupant de façon collective. La joie n’est plus uniquement à portée personnelle, mais documentaire. Par la mise en espace, les différents concepts sont amenés à être regroupés, comparés.

Entrevue du 15 mars à CKRL 89,1 à l’émission L’Aérospatial (44:40)

IMG_8855_1

mère, maman, mer, 2017 (l’autre)

Les mots de la mer, 2017 (l’objet)

IMG_8945_1

Terre contenant, mer contenu, 2014 (le lieu) 

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s