La fois où on voulait se couper les cheveux

Collectives 13 mars 2017

943748_10154235415148578_7829081783363884001_n

MÉANDRE [meɑ̃dʀ] nom masculin
ÉTYM. 1552 ◊ latin Mæander, grec Maiandros, fleuve sinueux de Phrygie
❖ 1. Sinuosité d’un fleuve, d’une rivière. ➙ contour, courbe, détour. 2. Sinuosité d’une route 3. FIG. Détour que l’on prend pour s’exprimer; Méandres de la pensée, d’un exposé, d’un récit. ➙ détour, ruse.

La fois où il y avait quatres loups pis deux moutons;
Ça allait de soi, ça s’emboîtait.
On manquait de temps, d’espace, mais on voulait.
La fois où on s’est coupé les cheveux.

Six étudiants, six démarches, un lieu, une rencontre.

Frederique Gaboury Boulianne
Jasmine Guay
Alphiya Joncas
Florence Morissette
Félix Tremblay
Roxane Tremblay-Girard

affiche3.jpg

05-05-2016 au 12-05-2016
280 rue Christophe Colomb Est

Échouerie

Échouerie, sept photographies 4×6, crédit photo : Alisson Tremblay-Girard

IMG_7675 copy

Objet Géographique II,   plâtre, moniteur, morphing vidéo,  estampe, 2016
Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s